Le Défilé Saint-Patrick de Montréal

Hommage à Simon McDonaugh

Hommage à Simon McDonaugh (1906-1992)
Par Don Pidgeon

Se souvenir de Simon McDonaugh, qui a vécu 85 ans, perpétue le souvenir de bonnes actions fondées sur des valeurs chrétiennes. Voilà un homme dont l'amour et la charité brillé à travers dans sa vie et dans ses activités. Pourtant, toute sa vie il a refusé de remerciements publics, de titres ou de prestige tout en accomplissant tranquillement ses entreprises.

Simon est né le 18 Septembre 1906 dans un petit village de pêcheurs sur l'océan Atlantique appelé Mackinagh, Connemara dans le comté de Galway. Dès ses premières années, il avait un amour pour la mer et provenant d'une famille de musiciens, il aimait aussi chanter et de danse d'étape. Il était marié à Margaret (Peggy) Connolly, qui était sa force et son compagnon à travers leurs nombreuses années de mariage.

Simon est venu à Montréal et a vécu sur la rue Brewster à Westmount depuis 45 ans. Il a travaillé à l'Imperial Tobacco Co. et a pris sa retraite après de nombreuses années de service. Il a également travaillé comme huissier (Cap-Rouge) au Forum de Montréal pendant 37 ans où il a été surnommé "Red".

Il fut l'un des membres fondateurs de l'Innisfal Social and Sports Club en 1947, un membre de la Gaelic Athletic Association, un membre de l’assemblée de fabrique de la paroisse de de Saint-Thomas d'Aquin, et impliqué dans les pèlerinages annuels au lieu de pèlerinages Notre-Dame de Knock près de Buckingham, Québec . Dans le milieu des années '50, il était membre du Brass and Reed Band de la paroisse Saint-Antoine et aimait son jeu de cartes de lundi soir dans la Ligue du vieux poêle de l’église Saint Thomas d'Aquin. Il était également un membre de longue sterne des Sociétés irlandaises unis où il a servi honorablement en tant que prévôt-en-chef de 1940 à 1979. Durant ces années, il était connu comme l'inspiration derrière la mise en œuvre réussie des défilés dans les rues de Montréal, et depuis de nombreuses années le catalyseur derrière la construction des éstrades d’honneur. Avant le début des activités le dimanche du défilé il y avait une invitation permanente au directeur d’organisation, à la direction des Sociétés irlandaises unies, et aux agents de police de haut rang impliqués dans le défilé de se rassembler à la maison de Simon sur la rue Brewster où "Peggy" a servi un boisson à tous et Simon a porté un toast à Saint-Patrick et pour un bon défilé. C'était la façon de commencer la journée du défilé. Des années plus tard, Simon a été nommé membre honoraire des Sociétés.

Simon laisse dans le deuil sa soeur Kate Joyce de Boston, son frère Pateen de Connemara, ses deux fils, John (Sandy) et Robert (Lin) et quatre petits-enfants.

Simon est connu pour ses œuvres charitables, pour aider les pauvres et surtout pour son aide aux nouveaux arrivants de l'Irlande à notre ville. Son ami Willie Fahey m'a dit que Simon était un second père pour lui et ceux d'entre nous qui l'ont connu se souviendront toujours de Simon avec amour comme un père.

Don Pidgeon, historien
Mars 1992

 

 

 

 

 

 

 

Commanditaires importants

 
aircanada-rouge  CN med red
Logo CP RAILWAY    

Commanditaires d'exploitation

 a1